[Tutoriel RP] Comment RP un Chevalier de la Mort

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Tutoriel RP] Comment RP un Chevalier de la Mort

Message par Erios le Mar 15 Mar - 19:33

Bonjour ou bonsoir tout le monde, selon l'heure!

Après un long moment, nous avons pu, enfin, traduire entièrement un guide anglophone très complet sur la toile de fond des Chevaliers de la Mort. Nombre d'entre vous sont tentés par le rôle de ce personnage particulier et ce qui suit va vous guider afin que vous puissiez le jouer dans les meilleures conditions possibles.

Sans plus attendre, nous vous souhaitons une bonne lecture!


Guide rédigé par Korànith - Defias Brotherhood, traduit par Erios - Kirin-Tor et Vamsted - Kirin-Tor.


Dernière édition par Erios le Mer 23 Mar - 1:41, édité 2 fois
avatar
Erios
Admin

Messages : 41
Date d'inscription : 15/03/2016
Age : 20
Localisation : Vers Marseille

Personnage
Nom du personnage: Erios Greysky
Classe: Archiviste/Nécromancien
Âge: 40 ans

Voir le profil de l'utilisateur http://gank-me.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Message par Erios le Mar 15 Mar - 20:50

Prélude

Au départ, ceci était un simple message de réponse à une question posée sur les forums de WoW, mais il s'est rapidement transformé en un guide complet. Ayant vérifié les post-it et n'ayant trouvé aucun guide préexistant sur le sujet, j'ai décidé de le faire moi-même en créant ce thread.

Avis au lecteur, ceci est un très long guide qui tourne de façon exhaustive sur toutes les facettes RP de la classe de Chevalier de la Mort, des bases aux subtilités les plus fines, certaines en partie issues de ma propre expérience de jeu et une grande partie après demande d'autres joueurs.

Mes sources sont toutes citées à la fin de ce guide, et j'ai fait de mon mieux pour clairement spécifier ce qui relevait de la simple spéculation ou de faits avérés.

Une grande part du mérite revient à tous ceux ayant contribué à écrire le lore du jeu et à ceux qui l'ont rassemblé en divers endroits tels que WoWpedia.org et WoWhead.com, ainsi qu'à tous ceux ayant mis le doigt sur des parties du lore m'ayant échappé, afin que je puisse les rassembler ici.

Merci également à tous les auteurs des guides de race RP dont j'utilise les informations au sein de ce guide de classe.



Sommaire interactif : (Non fixé)

I. Faits au sujet de la classe
II. Les besoins d'un Chevalier de la Mort
III. Faits dictés par Blizzard
IV. Concevoir votre personnage avec ces informations
V. Être un Chevalier de la Mort après la Chute du Roi-Liche
VI. Les races liées aux Chevaliers de la Mort
               . Les Draeneïs
               . Les Elfes de Sang
               . Les Nains
               . Les Réprouvés
               . Les Gobelins
               . Les Gnomes
               . Les Humains
               . Les Elfes de la Nuit
               . Les Orcs
               . Les Taurens
               . Les Trolls
               . Les Worgens
VII. Arbres de compétences
VIII. Conseils
IX. Votre Goule
X. Choisir une monture
XI. Choisir une arme runique
XII. Choisir une armure
XIII. Conseil utiles
XIV. Spéculations
XV. Divers
XVI. Sources

Note : Ce guide ne recevra pas de mise à jour de ma part, car je me suis désinscrit de WoW et n'ai aucune idée de si j'y retournerait à l'avenir, mais les commentaires continuerons à enrichir ce guide à l'aide d'informations nouvelles ou mêmes de passages que je n'ai pas retenu pour la rédaction de ce guide. Si le guide ne répond pas à toutes vos attentes, n'hésitez pas à lire les commentaires des autres joueurs !


Dernière édition par Erios le Mer 23 Mar - 1:39, édité 27 fois
avatar
Erios
Admin

Messages : 41
Date d'inscription : 15/03/2016
Age : 20
Localisation : Vers Marseille

Personnage
Nom du personnage: Erios Greysky
Classe: Archiviste/Nécromancien
Âge: 40 ans

Voir le profil de l'utilisateur http://gank-me.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Message par Erios le Mer 16 Mar - 0:56

I. Faits au sujet de la classe

Quand vous choisissez d'être Chevalier de la Mort, il y a pas mal de choses à prendre en compte. Vous n'avez pas choisis d'être un simple guerrier ou mage... Vous choisissez de devenir un mort-vivant malgré vous, qui n'est pas très loin des Réprouvés en soit. Le Fléau déchire quasiment tout, ce qui définit «cette race» et réunit donc cette ensemble comme le Fléau. Après ça, ils brisèrent leur liberté et erraient dans le monde, changeant complètement leur vie d'antan.

Il est certain que les Chevaliers de la Mort disposent de leur propre faction, qui dans une certaine manière les sépare de l'Alliance et la Horde, bien qu'il soit quand même liés. Ils disposent de leur propre « capitale » qui est la nécropole flottante d'Achérus.

Vous êtes un Mort-vivant

Pas besoin de clamer que vous êtes bien en vie, ou autre qu'un Chevalier de la Mort.
En outre, supprimez les idées qui rendront votre personnage une aura de bienséance vis à vis des autres. Même si vous êtes bien préservé et que votre apparence garde leur teint d'origine, votre froideur, vos yeux, le timbre de votre voix (modulée), votre non-mort, et aura impie feront trembler les autres en moins de deux secondes.

Vous êtes un Chevalier de la Mort. Un Chevalier Mort-Vivant Nécromancien.

Vous êtes la Troisième Génération des Chevaliers de la Mort

La Première Génération des Chevaliers de la Mort fut les esprits des Démonistes Orcs placés dans les corps des Chevaliers de l'Alliances déchus de la Première Guerre, relevés et utilisés lors de la Seconde Guerre par Gul'dan.

Le Seconde Génération des Chevaliers de la Mort étaient principalement des Paladins déchus et corrompues. Arthas lui-même fut l'un d'entre eux. Ils étaient liés à leur armes runiques spécifiques. Retirez-leur et il deviendront impuissants.

La Troisième Génération des Chevaliers de la Morts, la vôtre, est la plus versatile des trois, capable de prendre et d'utiliser n'importe quel arme sur le champ de bataille, ils sont plus puissant si leur arme est runeforgé, ce qui doit être fait à une Runeforge et restera de leur « personnalisation » !

Vous portez des runes magiques

Les runes sont une forme de magie arcanique, accessible par des moyens plus naturels. C'est ce qui alimente vos sorts. Bien évidemment les Chevaliers de la mort et le Fléau utilise une forme de magie runique enseigné par les Vrykuls. C'est une forme d'art que même les sorciers les plus expérimentés n'arrivent pas à saisir.

Grâce à cette magie, ils exercent des pouvoirs de froids, l'énergie vitale du sang, la puissance impie de la nécromancie.

Comment est fait un Chevalier de la Mort ?

Il y a deux façons de devenir Chevalier de la Mort.

La première chose est simple, de la façon la plus efficace : Vous êtes tué puis relevé.
Rien de plus. En tant que ressuscité vous pouvez notez plusieurs choses, le Roi-Liche, que vous êtes en possession d'une arme runique du Fléau ou autre artefact équivalent, un groupe de Nécromanciens, ou un nécromancien tout court très puissant, une liche... un Chevelier de la Mort lambda etc...

Le second est un peu plus complexe, impliquant une lente corruption au fil du temps qui vous changera en Chevalier de la mort, mais sans de moment précis de cette « mort ». C'est une méthode de transformer des morts-vivants pratiquée par de nombreux nécromanciens, comme par quelques Chevaliers de la Mort comme le Baron Vaillefendre et surtout Arthas lui-même. Il ne sont jamais mort en tant que tel. Ils ont juste glissé de vie à non-mort à un moment indéterminé. Mais ne vous méprenez pas, cependant, ils sont entièrement mort-vivant après cela.


Dernière édition par Erios le Mer 23 Mar - 1:39, édité 13 fois
avatar
Erios
Admin

Messages : 41
Date d'inscription : 15/03/2016
Age : 20
Localisation : Vers Marseille

Personnage
Nom du personnage: Erios Greysky
Classe: Archiviste/Nécromancien
Âge: 40 ans

Voir le profil de l'utilisateur http://gank-me.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Message par Erios le Mer 16 Mar - 1:10

II. Les besoins d'un Chevalier de la Mort


Manger

Comme stipulé dans le livre "Règlement de la cantine de Corpuleux" à Achérus, les Chevaliers de la Mort semble être capable de manger et de boire. Tant au fait qu'ils en aient le besoin n'est pas spécifié.

Dormir

Comme stipulé dans le livre "Les chevaliers de la mort d'Achérus", dans la zone de départ phasée d'Achérus, les Chevaliers de la Mort peuvent dormir, mais ceci n'est pas autorisé par le Fléau, cela suggère qu'il n'ont pas besoin de dormir.

La poussée des cheveux et des ongles

Le "Guide des effets secondaires de la réanimation" stipule que ces choses ne pousse plus.
Spéculation : Il s'agit peut-être juste d'une mécanique de jeu, mais il semble plausible que la magie ou l'alchimie puissent changer la longueur des ongles et des cheveux des Chevaliers de la Mort et des Réprouvés. Ces coiffeurs gobelins sont malins !

L'hygiène

Comme stipulé dans le "Guide des effets secondaires de la réanimation", un autre livre à Achérus, les Chevaliers de la Mort peuvent continuer à se décomposer, mais une bonne hygiène personnel peut ralentir ceci, mais non pas le stopper. Le livre suggère de cultiver un look plus pourri, mais n'allez pas trop loin si vous ne voulez pas que votre bras tombe en plein milieu d'un combat.

Se brosser les dents pourrait être une idée, surtout si l'on ingère des aliments ou des boissons maintenant et à l'avenir. Depuis qu'un Chevalier de la Mort se décompose, leur hygiène bucco-dentaire n'est pas très correcte malgré eux, sans parler de leur haleine.

Autres besoins

Les Chevaliers de la Mort ressentent le besoin d'infliger la douleur et la souffrance. C'est quelque chose que le Fléau implanta probablement en eux comme un moyen de les garder au sein de leur armée, et pour les empêcher de tourner bien.

Si ils n'avaient pas ce besoin, ils deviendront en proie à la douleur et se changeront éventuellement en une machine à tuer dénuée de bon sens.

Si vous souhaiter avoir un personnage réellement jouable au sein de la Lame d'Ébène et dans les factions dominantes, votre personnage doit trouver un moyen d'assouvir le besoin d'infliger de la souffrance et de la douleur sans y succomber. La meilleure solution serait probablement de choisir vos cibles, diriger votre besoin vers un ennemi commun, comme le Fléau restant, le Marteau du Crépuscule voir même la faction adverse.

Ce besoin ne se cumule pas avec l'addiction à la magie des Elfes de Sang : ce besoin remplace cette addiction, aussi pire soit-il.

On ne précise pas si la cible doit être humanoïde ou intelligente ou si 15 minutes de tourmenter une araignée peuvent vous calmer.


Dernière édition par Erios le Mer 23 Mar - 1:38, édité 4 fois
avatar
Erios
Admin

Messages : 41
Date d'inscription : 15/03/2016
Age : 20
Localisation : Vers Marseille

Personnage
Nom du personnage: Erios Greysky
Classe: Archiviste/Nécromancien
Âge: 40 ans

Voir le profil de l'utilisateur http://gank-me.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Message par Erios le Ven 18 Mar - 4:03

III. Faits dictés par Blizzard

Une partie de l'histoire de votre personnage à été décidé par vous pas le jeu. Il y a certes une certaine marge, comme l'avant et l'après des quêtes de départ, mais vous devez alors en assumer les conséquences de cela en considération.

Vous êtes un Chevalier de la Mort de la Lame d'Ébène. Si vous ne faites par partie de la Lame d'Ébène, vous êtes considéré hostile à celle-ci, l'Alliance, la Horde, et généralement tout le monde, signifiant que vous pouvez être attaqué à vue à tout lieux contrôlé par certaines personnes.

Être un Chevalier de la Mort vous donne une responsabilité. Beaucoup de personnes vivantes ont des préjugés envers les morts-vivants, les Chevaliers de la Mort particulièrement, dont ils n'arrivent pas toujours à différentier entre un Chevalier de la Mort et la Lame d'Ébène entière. Il est assez difficile pour certains de faire la différence entre le Fléau et la Lame d'Ébène. Donc que vous le voulez ou non, vous représentez la Lame d'Ébène, et serez un âne à entacher leur réputation. La Lame d'Ébène, étant une faction, ne peut s'opposer à l'Alliance ou à la Horde, car ils seraient aussi ennemis à leurs alliés en plus de l'une de ces deux faction, donc vous devriez bien vous comporter auprès de ces factions ou la Lame devra vous arrêter eux-mêmes, avant qu'une autre faction condamne la Lame d'Ébène entièrement pour vos actions.

Vous vous êtes libéré de votre servitude au Roi-Liche grâce à l'une de deux manières.
- La première étant être allé à la bataille de la Chapelle de l'Espoir de la Lumière. Si vous aviez essayé de vous libérer plus tôt que cet événement, par quelconque manière, vous auriez 98% de chance de vous faire tuer par le Fléau. Ils ont de nombreuses méthodes pour traiter les traîtres, et aucune d'elles ne sont plaisantes.
- La seconde serait après la mort du Roi-Liche, dans ce cas vous n'auriez pas participé à la bataille de la Chapelle de l'Espoir de la Lumière. Si vous aviez essayé de maintenir votre lien auprès d'Arthas et le Fléau à la Chapelle de l'Espoir de la Lumière, la Lame d'Ébène et la Croisade d'Argent auraient essayé de vous neutraliser. Après la libération, vous auriez à vous rendre auprès de la Lame d'Ébène et à lui prêter allégeance, pour la raison indiquée comme premier point dans cette section du guide.

Les quêtes de départ des Chevalier de la mort et la bataille de la Chapelle de l'Espoir de Lumière ont lieu environ quelques mois avant les événement de Wrath of the Lich King. Il ne serait pas impossible que vous aviez été un Chevalier de la Mort pendant plus longtemps que cela, mais dans ce cas vous auriez été un Chevalier de la Mort de la seconde génération. Les différences précises entre la seconde et la troisième génération des Chevaliers de la mort ne sont pas claires.


Dernière édition par Erios le Mer 23 Mar - 1:37, édité 6 fois
avatar
Erios
Admin

Messages : 41
Date d'inscription : 15/03/2016
Age : 20
Localisation : Vers Marseille

Personnage
Nom du personnage: Erios Greysky
Classe: Archiviste/Nécromancien
Âge: 40 ans

Voir le profil de l'utilisateur http://gank-me.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Message par Glenn Vamsted le Ven 18 Mar - 4:58

IV. Concevoir votre personnage avec ces informations

Vous disposez d'énormément de liberté tant que vous êtes dotés de bon sens et que vous suivez les règles de base établies par le Lore que vous avez pour obligation de respecter lorsque vous jouez un chevalier de la mort.

Vous devez vous poser certaines questions lorsque vous créez ce dernier, pour comprendre le personnage et définir sa personnalité.

Qui étiez-vous avant ? A quoi ressemblait votre vie d’avant ?

Avez-vous été un Paladin, Guerrier, un Voleur, ou autre chose ? Ces trois classes apparaissent, dans cet ordre, dans les préférences de choix pour le Fléau. Peut-être cela est dû aux exigences physiques requises pour être un chevalier de la mort qui voient leur capacités améliorés de toute manière. Cela ne veut pas dire que les autres classes ne peuvent êtres aptes à cela mais vous devez accorder un temps de réflexion.

Quelle race incarnez-vous? Comment la culture de cette dernière perçoit votre état de non-vie ? Si vous êtes un elfe de la nuit ou un draeneï, vous allez avoir de grands problèmes du fait que l’état de mort-vivant est sans exception perçu comme un destin bien pire que la mort, une perversion, une abomination, un affront à tout ce qu’elle représente pour elle et ce qui représentait pour vous autrefois (il est fortement recommandé de lire les guides sur votre race choisie).

Avez-vous de la famille ? Vos proches sont-ils en vie ? Si oui, comment vous voient-ils maintenant ? Si non, avez vous causé leur perte d’une manière ou d’une autre (en tant que Chevalier de la Mort) ?

Comment êtes-vous devenus ce que vous êtes ?


Avez vous été tué au combat et ressuscité à Achérus, ou avez vous prêté allégeance à Arthas en échange de ce que vous pensiez être un cadeau, juste une meilleure alternative à la mort ? Plus important, qu’est ce que vous a fait faire ce « don » sous l’emprise du Fléau ? (Les exigences n’était pas élevées puisque de toute manière vous étiez un membre de la troupe de choc contre la Croisade d’Argent. Arthas cherchait à multiplier autant que possible le nombre de ses champions pour submerger les défenseurs de la Lumière, le tout s'assurant que ses serviteurs soient maîtres d’eux mêmes et de leurs actes. C’est pour cela que vous voyez les plus émotifs se faire tuer de suite dans la zone de départ.)

Quand est-ce que vous avez réalisé que combattre pour le Fléau était une erreur ?

Si cette prise de conscience à eu lieu la bataille de Chapelle de l'Espoir de la Lumière, qu'est ce qui vous contraignait a obéir à ce point ?  La peur de ce que le Fléau ferait de vous si vous aviez désobéit est la réponse évidente, mais il peut y avoir d'autres raisons, a savoir ne pas s’être posé la question, ou d'avoir été incapable de résister aux ordres du Roi-Liche dans votre esprit.

Après avoir regagné votre liberté, désormais délivré du Fléau, quelle a été votre raison de vivre ?

Après ce que vous êtes devenu, et après les atrocités que vous avez commises, pourquoi vous n’aviez vous pas mis fin à vos jours ? La vengeance est une option, mais vous avez besoin d’une nouvelle motivation maintenant que le Roi-Liche est mort. En outre, si la destruction du Fléau était votre seul but, vous passerez votre temps en Norfendre pour le combattre.

Comment les choses vous affectent-ils ?

Les ressentis des Chevaliers de la Mort sont complexes, mais la chose essentielle à garder en tête est le fait que tout au long de la campagne du Fléau, les sentiments positifs comme l'amour, la compassion, le remords, ont été bannis, et d'autres émotions comme la colère, la haine, le sadisme, la soif de destruction et de puissance ont été très fortement valorisés.

Vous avez non seulement été envoyé pour tuer les villageois, mais vous y avez été aussi encouragé à y prendre du plaisir. Ce que vous devez vous poser comme question, c'est  de savoir comment cela vous affecte maintenant que vous êtes libre ? Qu’est ce que vous ne ressentez plus ? Quelles émotions resurgissent et comment vous gérez cela ?


Dernière édition par Glenn Vamsted le Dim 20 Mar - 6:10, édité 1 fois
avatar
Glenn Vamsted

Messages : 107
Date d'inscription : 18/03/2016
Age : 22
Localisation : Nom Ig : Vamsted

Personnage
Nom du personnage: Glenn Vamstead
Classe: Chevalier de la mort
Âge: 31 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Message par Glenn Vamsted le Ven 18 Mar - 14:54

V. Être un Chevalier de la Mort après la Chute du Roi-Liche

ll est logique que les Chevaliers de la mort peuvent être désorientés une fois Arthas mort, mais il reste encore, malgré cela, énormément de choses à faire.

D'une part, le Fléau n’a pas disparu. Ses agents se sont dispersés, bien sur, mais il reste présent et toujours dangereux. Passer encore du temps en Norfendre pour chasser ce qu’il en reste est une bonne motivation pour un relevé déterminé a éradiquer entièrement les goules jusqu’au dernier.

Ensuite, ils peuvent prendre part aux événements actuels : combattre le Marteau du Crépuscule (Cataclysm), participer a la campagne en Pandarie (Mists of Pandaria) et en Draenor (la maintenant)…

Mon personnage, Koranith, a crée une guilde de mercenaire avant même la chute du Roi-Liche, massacrant les serviteurs du Fléau, les démons, à faire de la diplomatie, à sauver des chatons coincés en haut des arbres et s’occuper du Marteau du Crépuscule.

Il y a un Worgen qui a rejoint un régiment pour aider à la reprise de Gilnéas, qui est une option viable pour tout chevalier de la mort d'origine gilnéen, ou tout simplement sympathisant à la cause gilnéenne.

Opposé directement a cet exemple, je suis sûr que les Réprouvés ne se refuseront pas l’aide des runiques pour continuer à garder le contrôle sur Gilnéas.

Alternativement, les chevaliers de la mort peut choisir une voie d’introspection sur eux mêmes. Je connais un Orc qui essaie de se souvenir de sa vie avant, qui il était, à quel clan il appartenait, s'il est né sur Draenor ou sur Azeroth...

Il y a tellement de choses qu’un chevalier de la mort peut faire que de fréquenter les tavernes et traîner à la Foire de Sombrelune. Rappelez-vous qui vous étiez, sachez qui vous êtes maintenant, et peut-être surtout rappelez vous de ce que vous êtes. Pensez à ce qui fait sens pour votre personnage dans sa situation actuelle et de voir ce que vous pouvez en faire.

L'allégeance à une Faction

Andorhal en dit long sur le sujet et cela est une bon exemple de ce que les quêtes peuvent apporter au Lore.

Même si les Chevaliers de la mort font partie d’un ordre neutre, ils ne sont pas aussi limités que la Croisade d'argent quand à leurs temps libre, tant qu'il n'y a pas de problème au cours des missions de la Lame d'ébène et, bien sûr, ne donnent pas une mauvais image de cette dernière.

Cela signifie qu’ils peuvent choisir d'engager leur loyauté soit à la Horde ou de l'Alliance ou même une faction raciale spécifique au sein de l'un des deux, comme on le voit avec Koltira et Thassarian.


Dernière édition par Glenn Vamsted le Dim 20 Mar - 6:11, édité 1 fois
avatar
Glenn Vamsted

Messages : 107
Date d'inscription : 18/03/2016
Age : 22
Localisation : Nom Ig : Vamsted

Personnage
Nom du personnage: Glenn Vamstead
Classe: Chevalier de la mort
Âge: 31 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Message par Glenn Vamsted le Ven 18 Mar - 16:34

VI. Les races liées aux Chevaliers de la Mort

Avant de s’attaquer au Chevalier de la Mort en lui même, je recommande de lire d’abord les guides ci-dessous concernant les races en eux mêmes pour mieux comprendre leur culture et leur mentalité, savoir comment ils réagissent face a la non-vie, et donc écrire votre personnage en prenant compte de ces facteurs.

Les Elfes de la Nuit, Draeneïs, Taurens et anciens Paladins détestent particulièrement les morts-vivants et en devenir un va à l'encontre de leur morale et de leurs convictions. Dans la plupart des cas, soit ils ont une très puissante force d’engagement, soit ils puisent leur force dans leurs émotions négatives ou dans la peur de la mort définitive, ce qui les pousse à ne pas se détruire eux même du moment qu’ils ne sont pas des marionnettes.

Les Hauts Elfes sentiront surement leur symbiose avec la nature perturbée, mais pas aussi fortement que les Elfes de la Nuit, les Draeneïs, les anciens Druides, etc. Les Elfes de Sang ressentiront eux aussi cela, dans une moindre mesure.

Un Chaman verra sa connexion avec les éléments et les esprits de ses ancêtres rompue, surtout si cette dernière a été perturbée une première fois en étant un pantin de la Légion Ardente.

Quand aux Nains, aux Gnomes, les Humains, les Trolls et les Orcs traditionnels, ils se considèrent morts vivant et doivent faire avec.

Les Réprouvés Chevaliers de la mort peuvent êtres joués de deux façons: soit ils ont étés relevés deux fois, la première fois en tant que réprouvé, la deuxième fois en tant que pantin du Fléau, sois c’est le corps d’un humain ou d’un mort-vivant fortement endommagé, dans un état peu enviable, dans un état de décomposition avancé, et dont l’hygiène est le cadet de ses soucis.

En détail

Le sujet ne portant pas sur la description des races d’Azeroth, je vais malheureusement devoir aller à l’essentiel, tout juste ce qu’il faut pour vous aider a construire un personnage cohérent. Chaque race aura droit a une description brève mais détaillée.

Allons y.


Dernière édition par Glenn Vamsted le Dim 20 Mar - 6:11, édité 1 fois
avatar
Glenn Vamsted

Messages : 107
Date d'inscription : 18/03/2016
Age : 22
Localisation : Nom Ig : Vamsted

Personnage
Nom du personnage: Glenn Vamstead
Classe: Chevalier de la mort
Âge: 31 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Message par Glenn Vamsted le Ven 18 Mar - 18:46

Les Draeneïs

Qu’ils l’ont souhaité ou non, ce sont des morts-vivants, synonymes d’abominations, des créatures qui ne doivent pas exister aux yeux de la Lumière. Le Draeneïs modérés ne saura très probablement pas voir la différence entre un Réprouvé et un agent de Fléau, et revenir à l’état de non-vie est un véritable coup de grâce à leur sens.

Guide RP Draeneïs : (Post original)

Le post laisse suggérer que les Draeneïs Chevaliers de la mort seraient moins « maléfique »  en raison de leur ancienne symbiose naturelle avec la Lumière ainsi que des milliers d’années de sagesse.

Cependant, à Auchindoun, nous avons affaire à des Draeneïs Nécromanciens, ainsi que plusieurs autres Draeneïs hostiles à la Horde et l'Alliance, œuvrant manifestement pour les forces obscures. En Norfendre, on rencontre aussi des Draeneïs en tant que membres du Culte des damnés, au service du Fléau. Le Marteau du Crépuscule, le Culte de Sargeras arbore plusieurs draeneïs hostiles aussi.

L'essentiel à retenir est qu'ils sont parfaitement capables d'être «mauvais».

Un Draeneïs chevalier runique est aussi difficile que de jouer qu’un Elfe de la Nuit Nécromancé. Penchons nous sur son archétype.

Les Draeneïs ont un lien très proche de la Lumière, c’est bien plus qu’une foi abstraite pour eux, comme ça l’est pour les Humains. Les Draeneïs vivent avec les Naarus, des êtres de Lumière pure, qui leur ont accordés des dons et des bénédictions durant des millénaires.

La vie est sacrée pour les Draeneïs et ils sont paisibles, peu colériques, patients. En combat cependant, ils font preuve d’une force, d’une résilience, et d’une férocité doublé d’une maîtrise de la Lumière qui est leur seconde nature, se servant d’elle pour se guérir et se renforcer.

Devenir un chevalier de la mort rompt forcément leur lien avec la Lumière. La vie perd de sa valeur et la mort devient un outil à manier dans la réalisation des objectifs du Fléau. Forcés d'aller contre tout ce qu'ils croyaient et tout ce qu'ils représentaient, l'horreur de se réveiller, de se faire relever en plus de retrouver le libre arbitre est dévastateur.

Il est possible qu'ils redéfinissent leur identité propre, ou se réconcilient avec ce qu'ils sont devenus, mais leur peuple encore vivant sauront certainement pas voir cela de cette façon.

Au risque de me montrer flemmard, je vais me référer à la section pour les Elfes de la Nuit Chevaliers de la Mort, car je crois que la situation est assez similaire, moins la perte et reconquête de l'immortalité.

Lien vers les Elfes de la Nuit : (Post original)

Dernier point de mécanique, les Draeneïs, du fait de leur état de non-mort, ne peuvent plus être en mesure d’utiliser le don des Naarus.


Dernière édition par Glenn Vamsted le Dim 20 Mar - 6:11, édité 2 fois
avatar
Glenn Vamsted

Messages : 107
Date d'inscription : 18/03/2016
Age : 22
Localisation : Nom Ig : Vamsted

Personnage
Nom du personnage: Glenn Vamstead
Classe: Chevalier de la mort
Âge: 31 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Message par Glenn Vamsted le Ven 18 Mar - 18:58

Les Elfes de Sang

Guide RP Elfe de Sang  : (Post original)

Les elfes de sang sont à la fois plus et moins susceptibles à accepter d'être Chevaliers de la mort que les autres races. De plus, ces derniers sont plus aptes à faire face à la condition de devenir un Chevalier de la Mort que de nombreuses autres races.

Le point crucial à savoir sur la société elfique, basé sur ceux des Hauts elfes, à son tour porté sur les Biens-Nés est le goût et l’attirance pour le pouvoir. Certains individus sont cependant bien plus avides que d'autres. Mais s'il y a quelque chose qu'ils semblent tous avoir en commun, c’est qu’ils espèrent que Quel’Thalas renaisse à nouveau comme une grande puissance.

Il y a aussi un sentiment d'envie de plus - que ce qu'ils ont (que ce soit la situation politique, financière, un médicament... ) ce n’est jamais suffisant. Il y a toujours plus à gagner. Toujours. Être content de votre sort dans la vie constitue selon eux de la paresse et le manque d'entraînement.

Si un Elfe de Sang croit qu'il peut utiliser la puissance du Fléau contre ses ennemis et faire avancer la cause de Quel'Thalas, il sera probablement vu comme quelqu’un ayant de la volonté, ou du moins fait de son mieux.
Ils sont probablement encore en mesure de drainer le mana de choses autour d'eux, mais il ne contribue guère plus pour eux. Ils existent pour détruire.

Cela peut rendre les elfes de Sang plus méfiants, voyant le potentiel pour le Chevalier de la Mort pour devenir quelque chose de pire que ce qu’ils sont.


Dernière édition par Glenn Vamsted le Sam 19 Mar - 22:28, édité 1 fois
avatar
Glenn Vamsted

Messages : 107
Date d'inscription : 18/03/2016
Age : 22
Localisation : Nom Ig : Vamsted

Personnage
Nom du personnage: Glenn Vamstead
Classe: Chevalier de la mort
Âge: 31 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Message par Glenn Vamsted le Ven 18 Mar - 19:00

Les Nains

Guide de RP Nain : (Post original)

La première chose importante à décider pour un Nain Chevalier de la Mort, c’est à quel clan il appartient.

Les Marteaux-hardis ont une culture étroite avec la nature et peuvent éliminer le relevé. Les Barbe-de-Bronze, plus proches du point de vue des humains, partageant les mêmes points de vue pour de nombreuses choses, partagent la même philosophie de la Lumière et sont donc noce moins enclins qu’eux. Cependant, les Forgefer seront plus enclins à les accepter et a les intégrer que les deux autres clans.


Dernière édition par Glenn Vamsted le Sam 19 Mar - 22:28, édité 1 fois
avatar
Glenn Vamsted

Messages : 107
Date d'inscription : 18/03/2016
Age : 22
Localisation : Nom Ig : Vamsted

Personnage
Nom du personnage: Glenn Vamstead
Classe: Chevalier de la mort
Âge: 31 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Message par Erios le Sam 19 Mar - 3:33

Les Réprouvés

Guide RP Réprouvés : (Post original)

Il y a deux voies à cela. La première étant que vous êtes un Chevalier de la Mort sévèrement décomposé et que vous étiez un Humain, un Haut-Elfe ou un Elfe de Sang à l'origine. La seconde est que vous êtes morts et relevé deux fois.

Si la première est le cas, décidez si vous étiez ce pourri avant d'être relevé, ou si vous vous décomposerez après être relevé, et consultez la section pour votre race pré-décomposé.

Dans le cas de la dernière, donc être réanimé deux fois, c'est difficilement faisable si l'on se réfère au Lore, mais pas impossible. Allant de l'état général de la plupart des Réprouvés, devenir un Chevalier de la Mors est probablement une bonne chose. Vous avez été mis à jour ! Votre corps et votre esprit se décomposera beaucoup moins rapidement car votre puissance physique s'est considérablement accrue.

Vous aurez juste besoin d'infliger de la douleur et de la souffrance au lieu d'ingérer vos victime, ce choix serait le votre.

Sur le plan négatif, vous avez servi le Fléau. Si votre personnage se réveilla en mort-vivant Réprouvé lors de la chute de Lordaeron, a combattu dans la guerre civile des Maleterres pour sa liberté, et suivit la Dame noire Sylvanas dans une nouvelle ère pour les Réprouvés, ce second esclavage au Fléau pourrait être un coup terrible à son état d'esprit ou le moral. Tout son travail pour gagner sa liberté la première fois était en vain. Ou il peut voir son deuxième fois avec le Fléau comme le prix à payer pour revenir à sa sauveuse, la Dame noire, avec une force renouvelée.

Pour toutes fins utiles, votre personnage voudrait probablement profiter des avantages physiques d'être un Chevalier de la Mort, par opposition à un zombie voulu, sauf si votre personnage voulait se morfondre sur son état de mort-vivant, souhaitant sa propre destruction. Dans ce cas, pourquoi le Roi-Liche a choisi de les changer en Chevaliers de la Mort ? Rappelez-vous, tout chevalier de la mort montrant des signes d'émotions «gênants» lorsqu'ils sont réanimés sont détruit sur place. On peut encore jouer un tel personnage, aussi longtemps que ces émotions étaient soit absente ou masquée du Fléau.

Quant à savoir comment les autres Réprouvés le verrait, ils peuvent voir le Chevalier de la Mort avec envie car ils continuent à pourrir et à glisser lentement dans la folie. Cependant, la plupart serait probablement assez sage de garder cette jalousie en eux-mêmes, ils reconnaissent l'importance militaire des Chevaliers de la Mort à leur côté.

Pour la construction de votre personnage Réprouvé et la base de votre Chevalier de la Mort, notez que comme il y a trois générations de chevaliers de la mort, il y aurait ainsi deux générations de Réprouvés.

La première génération Réprouvé a été relevée par la puissance du Fléau. Ils ont peut-être été aussi morts-vivants depuis la chute de Lordaeron ou rampé hors d'une tombe un peu plus tard. De toute façon, ils auraient probablement connu au moins une partie de l'histoire Réprouvé.

La seconde génération Réprouvé a été réanimée vers le Cataclysm par les Val'kyrs de Sylvanas. Ils étaient morts et enterrés jusqu'à tout récemment, ne partageant donc pas la même histoire des Réprouvés et n'ont pas eu à être libérés de l'oppression d'Arthas par Sylvanas comme la première génération.
avatar
Erios
Admin

Messages : 41
Date d'inscription : 15/03/2016
Age : 20
Localisation : Vers Marseille

Personnage
Nom du personnage: Erios Greysky
Classe: Archiviste/Nécromancien
Âge: 40 ans

Voir le profil de l'utilisateur http://gank-me.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Message par Erios le Sam 19 Mar - 4:31

Les Gobelins

Guide RP Gobelins : (Post original)

Les Gobelins sont peut-être la race la plus opportuniste de tout Azeroth et les moins susceptibles à fuir un Chevalier de la Mort sur quelque chose de si petit que la morale. Si ils peuvent avoir du profit en étant Chevalier de la Mort, soyez sûr qu'ils vont essayer.

Quel potentiel Prince de cartel en herbe ne voudrait pas un garde du corps Chevalier de la Mort ? Quel alchimiste ou bricoleur ne voudrait pas voir les effets de ses inventions sur un cobaye aussi robuste qu'un tel mort-vivant ? Certaines choses pourraient être construites plus rapidement si nous avions la force inébranlable des Chevaliers de la Mort à portée de main. Il est plus rentable, car ils ne semblent pas avoir besoin de manger ou de dormir et nous n'aurions pas à payer pour le logement ou la nourriture. Que n'auriez-vous pas donner pour être en mesure d'être éveillé 24h sur 24 et 7 jours sur 7 dans ce monde en évolution rapide ? Est-ce dangereux pour la santé ? Nous vivons parmi des explosifs et de la pollution ! Le progrès est égal au bénéfice, qui est la chose la plus importante ici. Rappelez-vous, le temps c'est de l'argent, l'ami !

Votre Gobelin Chevalier de la Mort briserait le stéréotype des Chevaliers de la Mort avec son "Goblin-ness", sa cupidité écrasante et ses possibilités serait sans fin. Il ne posséderait pas les mêmes priorités que les autres races. Ses principaux objectifs dans la vie ne sont pas vaincre le mal ou de s'installer avec un bon gars / fille ou des choses de cette nature. Ses principaux objectifs sont l'argent et le pouvoir. Si être un Chevalier de la Mort rend les choses plus faciles à obtenir, il le ferait très bien car il n'aura pas besoin de manger, boire, dormir, courir à la salle de bain, se soucier de romances embêtants, l'exposition aux éléments et ses forces physiques et mentales ont été augmentées, ainsi que ses pouvoirs de Nécromancie, de Givre et de Sang, sans compter qu'il ne vieillirait plus. Si un tel Gobelin était ingénieur, il pourrait augmenter davantage ses capacités physiques avec des implants électroniques.

Gardez cela en tête, je ne recommande pas de transformer votre Gobelin en un personnage de Star Trek. Ma suggestion serait de rester dans les limites de ce que vous pouvez réellement concevoir avec la profession d'ingénieur.


Dernière édition par Erios le Sam 19 Mar - 5:04, édité 1 fois
avatar
Erios
Admin

Messages : 41
Date d'inscription : 15/03/2016
Age : 20
Localisation : Vers Marseille

Personnage
Nom du personnage: Erios Greysky
Classe: Archiviste/Nécromancien
Âge: 40 ans

Voir le profil de l'utilisateur http://gank-me.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Message par Erios le Sam 19 Mar - 5:04

Les Gnomes

Guide RP Gnomes : (Post original)

Si une race viendrait à terme d'être un Chevalier de la Mort, ce serait un Gnome. Excentrique, de nature curieuse et capable de voir les choses ses des angles différents par rapport à d'autres races. Ils verraient sûrement cet état comme une opportunité pour un certain nombre de choses, tels que l'exploration, l'étude de la magie runique, pouvoir envoyer des goules en reconnaissance dans les zones trop irradiés de Gnomeregan, ou tout autres choses que l'imagination ne concevait même pas. Même si cela ne se ferait pas, les Gnomes seraient susceptibles de faire un essai tout de même.

Votre personnage briserait le stéréotype des Chevaliers de la Mort avec son "Gnome-ness", et ses possibilités sont également sans fin. Soyez juste conscient que malgré la grandeur des Gnomes, ils sont rarement prit au sérieux par les autres races, surtout si ils ne manipulent pas la magie ou des compétences de voleur, car les autres races ne peuvent les voir comme des bagarreurs à la force brute. En outre, de leurs points de vue, les Gnomes ont l'air franchement drôle.
avatar
Erios
Admin

Messages : 41
Date d'inscription : 15/03/2016
Age : 20
Localisation : Vers Marseille

Personnage
Nom du personnage: Erios Greysky
Classe: Archiviste/Nécromancien
Âge: 40 ans

Voir le profil de l'utilisateur http://gank-me.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Message par Glenn Vamsted le Sam 19 Mar - 17:03

Les Humains

L' Humain est la race la plus commune et la plus polyvalente, ce qui les rend beaucoup moins restreint que les autres, et bien plus variés dans un sens ou un autre. Vous pouvez trouver un humain dans toutes les causes et toutes les voies possibles. Dans les mécaniques du jeu, un humain peut incarner n'importe quelle classe, excepté les Chamans. Le Druide est un cas discutable, les Worgens étant des humains gilnéens.

Si nous voulons poser les bases sur la façon dont les humains agissent en fonction de leur histoire dans l'univers de Warcraft, ils sont superstitieux et paranoïaque par nature, et sont sujettes à des actes extrêmes d'égoïsme, prêts à traverser les océans et sont prêt à risquer le destin du monde pour préserver leurs terres et les étendre.

En dépit de cela, ils sont également capables de grands exploits d’altruisme, de compassion et d’amour, comme celle prêché par la religion qu’a peu près tous suivent.

Comment un humain réagit en devenant un Chevalier de la Mort, ou comment ce dernier réagit à en rencontrer un est entièrement unique à leur propre personnalité. Alors que leur foi en la Lumière leur dira que l'existence même du Chevalier de la Mort est un péché, il saura également leur dire de faire preuve de compassion et de sympathie pour le sort de ce dernier. Il y a aussi la possibilité de entièrement faire fi de ces croyances et est soit saisie par la panique et la peur de la mort, ou être en colère par le mal que tout le Fléau a apporté au monde, ou de reconnaître un vieil ami ou un ancien grand héros sous ce casque, ou tout simplement ne vouloir aucun problème et en suivant la parole du roi, qui a déclaré que le Chevalier de la mort sont admis en sont royaume et doivent être traités honorablement.

Un Chevalier de la mort humain peut venir de l'un des sept royaumes, mais si vous choisissez le royaume de Gilnéas, gardez à l'esprit que vous auriez dû être en dehors des Murs de Grisetête pendant l'isolement du royaume et l'épidémie Worgen qui a eu lieu la bas.

Pour plus d'informations sur les royaumes : http://www.wowpedia.org/Human_kingdom


Dernière édition par Glenn Vamsted le Sam 19 Mar - 22:59, édité 3 fois
avatar
Glenn Vamsted

Messages : 107
Date d'inscription : 18/03/2016
Age : 22
Localisation : Nom Ig : Vamsted

Personnage
Nom du personnage: Glenn Vamstead
Classe: Chevalier de la mort
Âge: 31 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Message par Glenn Vamsted le Sam 19 Mar - 18:11

Les Elfes de la Nuit

Guide RP Elfe de la nuit  : (Post original)

Le guide lien ci-dessus a une section expliquant les détails d'un Chevalier de la Mort Elfe de la Nuit. Je ne peux vraiment rien apporter de plus à cela, donc je vais simplement citer les points importants du contenu.

Attention: Il est très difficile de jouer un Chevalier de la mort Kaldorei d'une manière que les autres rôlistes trouveront acceptable. En plus de la tradition sur Kaldorei résumé ici, il y a beaucoup de légendes au sujet de Chevaliers de la Mort et du Rêve d’Émeraude qui est essentiel de connaitre pour la création d'un personnage qui est vraiment « inscrit » dans l’environnement de World of Warcraft. En tant que tels, les rôlistes inexpérimentés sont vivement invités à étudier le Lore très attentivement (ou choisir une autre classe) si ils veulent être pris au sérieux.

Pour la plupart des Kaldoreis (même les plus aventureux), un Chevalier de la Mort est un crime contre l’équilibre, une abomination qui ne peut se racheter que par sa destruction. Un Chevalier de la Mort Elfe de la Nuit ne serait pas considéré comme un Kaldorei par un semblable, qui peut en effet se sentir dans le devoir de le détruire à la première occasion. Tout Chevalier de la Mort, mais surtout le type Kaldorei, ne sera pas admis dans la société Kaldorei normale - infiniment plus que dans les établissements humains.

En tant que tel, toute Elfe de la Nuit Chevalier de la Mort a besoin d'une trame de fond soigneusement réfléchie expliquant leur décision de ne pas simplement se détruire, et devra envisager d'éviter tout Kaldorei traditionnel et leurs colonies (Darnassus, Astranaar, Auberdine, Havrenuit, etc.).

La poignée de Kaldoreis Chevaliers de la mort qui ne se détruisent pas par leur libre arbitre pourrait tomber dans l'une des grandes catégories suivantes:

Obsessionnel

Un "bon" Kaldorei Chevalier de la mort pourrait éventuellement être engagée à une dernière mission au service d'Elune avant d'aller à son dernier repos. Sa mission pourrait également s’étirer s'il a peur de l'oubli. Il est concevable qu'un Elfe de la nuit Chevalier de la mort de la Lame d'Ébène, par exemple, pourrait devenir obsédé par la destruction du Fléau au point de l'oubli ou de fausser la conception Kaldorei habituelle de la balance, et ainsi de poursuivre sa lutte en tant que chevalier de la mort. Ceci, bien sûr, pose les frontières sur la seconde possibilité :

Déviant

Un groupe de Kaldorei complètement obsédé par l'immortalité, peut-être se sentir souillée à l'idée de le perdre, pourrait embrasser le Fléau comme une occasion de remplir leur «destinée raciale», se considérant comme le véritable Kaldorei, et leurs parents d'autrefois comme les perversions de la nature. Les Kaldorei qui ont déjà perdu leur santé mentale ou leur sens moral pourrait se vautrer dans les nouvelles opportunités pour le pouvoir que leur statut de Chevalier pourrait leur offrir. Les Kaldorei Chevaliers de la mort pourrait aussi choisir de servir le Fléau en secret, et de travailler à saper l'Alliance de l'intérieur.

Amnésique

C’est un cliché dans le jeu de rôle, mais il peut fonctionner. Les actes commises par le revenant peuvent fortement altérer ses souvenirs et son identité; il est tout à fait possible d'imaginer un Chevalier de la mort Kaldorei qui ne se rappelle pas qui il est ni d'où il vient. Un tel personnage peut assimiler les traits de d'autres races plus largement représentées à la Lame d’Ébène et se comporter comme un Chevalier de la mort humain, par exemple - il pourrait également être choqué et dérouté par les réactions négatives de sa famille d'autrefois. Si un tel personnage devait retrouver ses souvenirs ou son soit en tant que Kaldorei, il serait probablement dévasté par son point de vue retrouvée sur la non-vie, et pourrait très bien être conduit à l'auto-destruction ou la folie.

Lien direct: http://eu.battle.net/wow/en/forum/topic/917101950?page=1#12


Dernière édition par Glenn Vamsted le Sam 19 Mar - 22:26, édité 1 fois
avatar
Glenn Vamsted

Messages : 107
Date d'inscription : 18/03/2016
Age : 22
Localisation : Nom Ig : Vamsted

Personnage
Nom du personnage: Glenn Vamstead
Classe: Chevalier de la mort
Âge: 31 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Message par Glenn Vamsted le Sam 19 Mar - 18:54

Les Orcs

(Pas de guide RP Orc actuellement disponible.)

Les Orcs sont farouches, vindicatifs, dotés du sens de l’honneur et ont un immense respect pour leurs ancêtres. De plus, ils ont de fortes racines chamaniques qui ont été sectionnés pendant un certain temps, durant l'emprise de la Légion Ardente.

Avoir cette connexion rompue une fois de plus à cause de cette transformation, ou en sachant qu'ils vont y rester coupé durant tout le reste de leur vie, est un véritable coup en dessous de la ceinture, sans parler du simple fait d'être un mort-vivant est un affront aux ancêtres sacrés.

Ajoutez à cela le fait que le Fléau a été formé par la Légion Ardente, et que de nombreux Orcs étaient des esclaves aux humains après avoir été bloqués sur Azeroth une fois leur connexion à la Légion disparue, et ce troisième esclavage est suffisant pour les rendre furieux.

La différence entre un Chevalier de la mort Orc et un Tauren, Elfe de la Nuit ou Draeneï, est qu'ils préfèrent faire usage de ces dons sans arrières pensées. Ils ne sont pas du genre a se morfondre et avoir pitié d’eux-mêmes et des autres et vont se servir des pouvoirs que leurs a confiés le Fléau pour justement lui refaire le portrait.

Après ça ? Nous verrons. Peut-être que les mauviettes du Marteau du Crépuscule pourront avoir un serviteur du Fléau leur courant après leurs derrières.

Un peu hors sujet, mais Cave Johnson formule bien le sentiment ressenti des orcs, avec des citrons.

« Quand la vie vous donne des citrons, ne faites pas de la limonade avec - rendez les citrons a ceux qui vous les ont donnés ! Bon sang ! Je veux pas de foutues citrons, je suis supposés faire quoi avec ? Je demande à voir la vie du manager. La vie dure depuis le jour ou il a cru pouvoir donner des citrons à Cave Johnson. Sais tu qui je suis ? Je suis l’homme qui va brûler ta maison, avec des citrons ! »
- Portal 2


L'âge de l'Orc à la mort de ce dernier peut faire une différence dans la façon dont ils réagit face à leur état ​​de non-vie. Par exemple, un jeune Orc peut savourer le fait qu'il soit devenu une machine à tuer immortel, capable de se battre pour toujours. Cependant, un autre plus âgé aurait été impatient de mourir de façon honorable, et devenir un chevalier de la mort lui prive de cela, ce qui peux les entraîner dans un état plus ou moins dépressif.


Dernière édition par Glenn Vamsted le Dim 20 Mar - 3:05, édité 1 fois
avatar
Glenn Vamsted

Messages : 107
Date d'inscription : 18/03/2016
Age : 22
Localisation : Nom Ig : Vamsted

Personnage
Nom du personnage: Glenn Vamstead
Classe: Chevalier de la mort
Âge: 31 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Message par Glenn Vamsted le Sam 19 Mar - 22:52

Les Taurens

Guide RP de Tauren : (Post original)

Les Taurens sont très sensibles à la nature et au monde spirituel. Ils vénèrent la Terre-Mère et même s’ils sont des combattants aguerris et féroces, ils restent avant tout un peuple pacifique. Ils ne tuent jamais inutilement et prendre une autre vie, que ce soit l'homme ou la bête , est un acte rempli d'une grande importance pour eux et doivent mettre beaucoup de réflexion derrière une telle action.

Devenir un chevalier de la mort brise tout cela. La connexion du Tauren à la nature et les esprits est rompue. S'ils ont fait beaucoup dans les esprits des morts au cours de leur temps avec le Fléau, c’était surtout pour les asservir et de s’en servir comme outils en tant que runique. Tuer est devenu quelque chose qu'ils font avec insouciance. La vie, qui était autrefois sacré pour eux, est devenue vide de sens à leurs yeux.

Retrouver leur libre arbitre n’est pas moins dévastateur. Ils ont trahi la Terre-Mère, leurs ancêtres, leur peuple, leurs croyances et se sont trahis eux-mêmes dans les moyens les plus odieux.

Les Taurens ont la conviction que «ce qui meurt devrait rester mort ».

Alors que ses semblables pourraient lentement pardonner et accepter le Chevalier de la mort Tauren de retour dans leur société, il y aura probablement toujours des regards curieux et de la méfiance, et il est pas certain que le chevalier de la mort va se pardonner, même si leurs membres de la tribu le font.
avatar
Glenn Vamsted

Messages : 107
Date d'inscription : 18/03/2016
Age : 22
Localisation : Nom Ig : Vamsted

Personnage
Nom du personnage: Glenn Vamstead
Classe: Chevalier de la mort
Âge: 31 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Message par Glenn Vamsted le Sam 19 Mar - 23:11

Les Trolls

(Guide RP Trolls actuellement indisponible)

Les Trolls sont très superstitieux par nature, mais n’ont pas peur de se plonger dans les arts obscurs. Ils pourraient voir un Chevalier de la mort Troll comme un mauvais présage, un mauvais Juju, ou révérer le runique avec un mélange de crainte et de respect.

Comment ils réagissent peut dépendre beaucoup de leur classe, et la réaction du chevalier de la mort va de même en fonction de sa classe passée.

Les chamans et les druides seraient probablement opposés à celui-ci, tandis que Hexers Ombres et prêtres peuvent essayer de voler une partie de la puissance du Chevalier de la mort pour eux-mêmes tandis que les Sorciers et les Prêtres de l’Ombre essayeront de s’approprier une partie de la puissance du runique pour leur intérêt personnel.


Dernière édition par Glenn Vamsted le Dim 20 Mar - 3:05, édité 1 fois
avatar
Glenn Vamsted

Messages : 107
Date d'inscription : 18/03/2016
Age : 22
Localisation : Nom Ig : Vamsted

Personnage
Nom du personnage: Glenn Vamstead
Classe: Chevalier de la mort
Âge: 31 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Message par Glenn Vamsted le Sam 19 Mar - 23:47

Les Worgens

Guide RP Worgen: (Post original)

La chose la plus importante à retenir sur les Worgens est qu'ils sont humains. Ou du moins ceux que vous jouez sont humains, affligé d'une malédiction qu’ils apprennent à contrôler.

Pour être un Chevalier de la mort Worgen, vous devez avoir été à l'extérieur du mur Grisetête au cours de la Troisième Guerre. Cela signifie que l’histoire de votre Worgen est assez différente de leur zone de départ.

Plutôt que d'avoir été victime de l'épidémie Worgen dans Gilnéas puis subi l’invasion des Réprouvés, vous étiez sois un serviteur d’Arugal, soit un soldat ou un civil stationné dans la Forêt des Pins Argentés durant la Troisième Guerre, que ce soit fait par accident quand Arugal a perdu le contrôle de l’Elfe de la Nuit Worgen qu'il avait invoqué, ou fait intentionnellement. Après ce point vous erriez à l’état sauvage et incontrôlé, ou été contraint à la servitude d’Arugal dans Ombrecroc jusqu'à la mort de ce dernier.

Alternative

Vous pourriez être issu de la communauté des trappeurs dans les Grisonnes.

Après la mort d’Arugal, Arthas à envoyé quatre Ténébrants pour le faire revenir des morts et le mettre au service du Fléau, en transformant les trappeurs en Worgen.

L'Ombre d'Arugal a créé le culte du loup et a essayé de joindre les trappeurs a sa cause. Ceux qui refusaient étaient souvent tués ou,dans le cas des travailleurs de la Mine de Pierre Creuse, maudits à la non-vie.

Votre Worgen devient alors un chevalier de la mort différent du runique des quêtes, comme ceux des événements dans les Maleterres, alors que votre personnage était dans les Grisonnes. Votre Worgen aurait promis son allégeance au Fléau en échange du pouvoir, pour plus tard, être libéré lorsque le Roi-Liche est mort et engageant rapidement son allégeance à la Lame d'Ébène avant que quelqu'un le tue.

Cela, cependant, diffère de toutes les quêtes de départ et je recommande de suivre les quêtes des Grisonnes afin de mieux comprendre les origines de votre personnage.

Lien vers les quêtes : http://www.wowpedia.org/Grizzly_Hills_quests


Dernière édition par Glenn Vamsted le Dim 20 Mar - 5:41, édité 1 fois
avatar
Glenn Vamsted

Messages : 107
Date d'inscription : 18/03/2016
Age : 22
Localisation : Nom Ig : Vamsted

Personnage
Nom du personnage: Glenn Vamstead
Classe: Chevalier de la mort
Âge: 31 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Message par Glenn Vamsted le Dim 20 Mar - 0:59

VII. Arbres de compétences

Cela peut paraître comme une catégorie étrange dans un guide de jeu de rôle, mais les diverses spécialisations d'une classe ont un certain impact sur le personnage.

Vous ne devez pas nécessairement avoir la même spécialisation HRP et IRP, mais cela peut aider avec des représentations.

Pour savoir quel compétence fait quoi, regardez les capacités qu'il accorde, ainsi que ce que les capacités sont classées en ces distinctions. Sombre Commandement, par exemple, est une capacité de Sang mais ne nécessite pas que vous soyez spécialisé en Sang pour l'utiliser, même chose avec Frappe de Mort et Profanation.

En dehors de cela, voici mes propres interprétations de ce que les différents arbres de compétences signifient pour les personnages.

Sang

La spécialisation du Sang est sujet de la puissance du sang, que ce soit à des fins offensives, défensives ou de régénération.

Vous utilisez la magie du sang pour faire bouillir le sang de vos ennemis, augmenter votre propre force et la ténacité, saper la santé de vos adversaire pour restaurer votre propre énergie, ou puiser dans la puissance de vos runes de sang pour effectuer une guérison mineure sur vous-même, ou potentiellement autres.

Je suppose que d'être guéri par la magie du sang d'un chevalier de la mort procure une sensation de chaleur, mais pas le genre de la vague de chaleur. Ce serait comme la chaleur d'un fard à joues ou de certaines blessures, en particulier les éraflures.

Notez également qu'un chevalier de la mort est loin d'être capable de soigner ses alliés comme un prêtre ou un autre guérisseur, et la capacité du Chevalier de la mort pour se régénérer sera limité tout autant à moins qu'il épuise la vie d'une autre créature pour se restaurer.

Givre

Le Givre est la maîtrise de la glace. Un chevalier de la mort qui se spécialise dans le gel magique l’utilise pour renforcer son arme, saper la chaleur de ses ennemis pour les ralentir, ou de les geler complètement dans de la glace.

Impie

L’impie est totalement versé dans la Nécromancie. Il utilise les maladies et ressuscite les morts.

Un chevalier de la mort qui se concentre dans cet arbre de compétences deviendra beaucoup plus qu’un Nécromancien, affaiblir ses ennemis avec des maladies et des fléaux et lever des armées de serviteurs morts-vivants pour livrer le carnage sera sa spécialité.

La différence entre un Nécromancien pur et lui, c’est qu’il est encore incroyablement mortel en combat rapproché. Ce n’est pas qu’un simple tas de chiffons protégé par de nombreux sac d’os, si vous vous rapprochez a ce Nécromancien et empêchez l’utilisation de ses sorts, vous avez encore un chevalier mort-vivant dans les bras.

Jouer un Chevalier de la mort Impie comme un Nécromancien

Une question étonnamment commune. C’est possible, mais je ne le conseille pas personnellement.

Vous ôteriez « Chevalier » dans « Chevalier de la mort ", retirant ainsi la moitié de la classe. Je suis aussi, personnellement, contre le fait de jouer un chevalier de la mort autrement que comme un chevalier de la mort.

Objectivement, j’essaie de trouver un cas d'un Nécromancien travaillant de notre côté plutôt que du côté du Fléau, pour ne pas mentionner le fait que la Nécromancie est illégale au sein de l'Alliance. Les Chevaliers de la mort eux-mêmes ne sont que simplement tolérés.

Comment l'arbre de compétences pourrait affecter le comportement

Comment les diverses spécialisations affectent votre personnage est personnel, que vous vous concentrez sur l’aspect de drain de vie de la branche du Sang et de prendre sur celui certains comportements vampirique, ou si être entouré de cadavres et de maladies avec l’Impie a un impact sur votre esprit, vous pouvez faire toutes choses qui fait sens en ce qui concerne ce que les spécialisations vous permettent de faire.

La grande question à poser est : « Qu'est-ce qui serait logique pour votre personnage ? ». Ce sera également à vous de décider quelle spécialisation ou «chemin» il choisirait de suivre IRP. Comme je l'ai dit plus tôt, votre spécialisation IRP ne doit pas forcément être la même que celui HRP. Vous pouvez choisir Sang pour Tank (protéger ses alliés) en raid, mais jouer comme Givre en RP.

Conseil : Laissez votre personnage choisir la spécialisation, et non l’inverse.


Quelques notes personnelles

J’imagine qu'en combinant Sang et Impie, un chevalier de la mort pourrait devenir assez habile à réparer sa goule ou un Réprouvé, si cela peut prendre beaucoup plus d'efforts et de savoir-faire pour les morts-vivants les plus « avancés » tels que les autres chevaliers de la mort.

Tout simplement parce que le chevalier de la mort est une classe héroïque doublé du fait qu’il est un personnage sacrément puissant, je ne serais pas opposé à quelqu'un qui prétend IRP maitriser deux ou trois spécialisations a la fois. Cependant, vous devez garder à l'esprit que cette compétence polyvalente vient avec la responsabilité de bien jouer, et il ne fait pas un personnage invincible. En outre, il pourrait manquer une certaine expérience dans chaque spécialisation que quelqu'un qui se concentre uniquement dans une branche pourrait avoir, ce qui signifie qu’un Chevalier de la mort Givre pur pourrait encore potentiellement battre le DK polyvalent avec ses connaissances beaucoup plus ciblées et de savoir quand et comment utiliser ses capacités de Givre.
avatar
Glenn Vamsted

Messages : 107
Date d'inscription : 18/03/2016
Age : 22
Localisation : Nom Ig : Vamsted

Personnage
Nom du personnage: Glenn Vamstead
Classe: Chevalier de la mort
Âge: 31 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Message par Glenn Vamsted le Dim 20 Mar - 2:57

VIII. Conseils


Où trouver l'inspiration ?

Regardez autour des PNJ's Chevaliers de la Mort pour avoir une idée générale des stéréotypes et de la façon dont ils se comportent. Ils sont généralement sombre avec une voix de la culpabilité, de la colère, du remords et du dégoût de soi, mais qui persiste dans l'intérêt d'un but (à l'origine de la mort du Roi-Liche, dans autre chose maintenant).

Fondamentalement, ils sont déprimés, mais entraînés par quelque chose, une motivation pour continuer.

Rappelez-vous que si certains manifestent leur dépression, d'autres tentent de le cacher derrière une façade ou sous une nature colérique.

Cela nous amène à ...

Comportements

Il est peu probable que vous serez une personne très gaie, mais si vous en prenez à tout le monde juste parce que vous regardiez les mauvaises personnes de travers, croyez qu’ils vont essayez de vous arrêter, par des moyens létales si nécessaire. Bien que peu de gens osent croiser le fer avec un runique, personne ne veut un relevé hors de contrôle et violent courir en toute liberté. Un chevalier de la mort qui ne sait pas comment se contrôler et de se comporter trouvera des personnes qui verront en lui un serviteur du Fléau.

Vous avez besoin de trouver un équilibre qui est à la fois agréable à jouer, mais est également logique.

« L’inconvénient d'être un Chevalier de la Mort est que vous ne socialisez pas de la même manière que les autres. La clé pour résoudre ce problème est, malheureusement ou non, de trouver une guilde qui vous conviendrait. »

« Commencez à RP avec vos amis, ne soyez pas toujours avec des inconnus à une auberge ».
/ Fredian-Gentepression Cartel

Tout dépend qui est votre Chevalier de la mort sous cette coquille de mort-vivant. Une tactique pour essayer votre Chevalier de la mort en Roleplay sans guilde est de se lier d'amitié avec les gens sur un autre personnage et apprendre à les connaître un peu, puis présenter votre Chevalier de la Mort à eux dans de bonnes bases de compréhension HRP.

Émotions

Les Chevaliers de la mort possèdent encore des émotions. Le Fléau avait une politique de tuer tout ceux qui ont montré des sentiments de comme la peur, la culpabilité, le remords, etc, mais certaines émotions étaient encore encouragés, comme de la haine pour tout ce qui vit et de la joie pour la souffrance des autres.

Plusieurs PNJ's Chevalier de la mort et des personnages du Lore affichent des émotions authentiques (ainsi que quelques-uns truquées), telles que la camaraderie, les remords ou le sens de la famille.

Qu’est ce que votre Chevalier de la mort est le plus susceptible de ressentir et comment il put l’exprimer ? Gardez également à l'esprit ce qu'il a vécu et comment cela l’affecte t’il. Quand vient votre temps de Chevalier de la mort sous le Fléau, la question n’est pas « cette expérience affecte t’il votre personnage ? » mais « quels effets a cet expérience sur votre personnage et comment il y fait face ? ».

Progression

Alors que les Chevaliers de la mort des PNJ's peuvent faire un bonne base standard pour la façon dont vous pourriez commencer, rappelez-vous que vous êtes encore en développement, en adaptation. Bien que votre arrière-plan peut être celle d'un ancien combattant décoré avec une vie pleine, vous n'êtes pas un personnage très intéressant si vous n’allez pas de l’avant. Les personnages stagnants ne sont pas amusants. Le changement et le développement du personnage est votre ami. Assurez-vous qu'il faut une suite logique et qu’il ne tourne pas autour du pot.

Rappelez-vous ce que vous êtes

Vous êtes une machine à tuer les morts-vivants et il n'y a pas d’échappatoire à ça. Vous avez toujours ce besoin d'infliger de la douleur et la souffrance. D'une manière générale, la vie ne vous tend pas la main. Certains sont même offensés par votre simple présence.

Vous êtes un mort-vivant, avec tout ce que cela implique : vous ne souffrez pas de la faim, de la soif ou de la fatigue, vous êtes infatigable, vous n’avez pas besoin de respirer, vous ne pouvez pas vous enivrer, et probablement toute blessure physique (a terme de détruire votre cerveau) ne vous tuera pas, mais fera mal et le préjudice peut toujours vous gêner. C’est rien dire pour les dommages magiques, et la magie de la lumière va faire mal plus que toute autre chose, même si l'effet de sort est bénéfique, comme un sort de guérison.

Vous êtes également stérile, ce qui signifie que vous ne pouvez pas avoir d’enfants. Vous êtes un cadavre ambulant et les cadavres ne peuvent pas procréer. Comment vous êtes fonctionnel dans le domaine de la reproduction ne regarde que vous, mais la luxure n’est pas un domaine souhaitable d'explorer. (Je vais demander "Qui aurait envie de?", Mais il y aura toujours ces gens ... Au lieu de cela, je vais juste dire « Restes loin de moi. »).

Si votre Chevalier de la mort entretient une relation amoureuse avec quelqu’un, en dépit de la non-vie, de la souffrance et la nécessité d' infliger la douleur, je vous recommande de rester platonique.

Notez que la plupart des rôlistes sérieux voient d’un très mauvais œil les aventures amoureuses des Chevaliers de la Mort.
avatar
Glenn Vamsted

Messages : 107
Date d'inscription : 18/03/2016
Age : 22
Localisation : Nom Ig : Vamsted

Personnage
Nom du personnage: Glenn Vamstead
Classe: Chevalier de la mort
Âge: 31 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Message par Glenn Vamsted le Dim 20 Mar - 3:28

IX. Votre goule

Votre goule est d'abord et avant tout un esclave aveugle sous votre commandement. Je dirais même complètement stupide, mais Blizzard semble vouloir les présenter comme ayant une certaine forme d'intelligence de base, capable de dire quelques mots et agir en tant que fournisseurs et autres.

Mais même ainsi, votre mort-vivant personnel n’est pas un animal de compagnie qui a besoin d'amour, de soins et d'attention. C’est un serviteur très bête qui obéit à tout vos ordres, peu importe que votre désir soit stupide, voire suicidaire. (Comme ordonner d’attaquer Hurlevent / Orgrimmar seul, ou tout simplement servir de chair à canon sous le feu de l'ennemi jusqu'à ce qu'il soit détruit).

De plus, ce dernier ne reçoit généralement pas d'amour, des soins ou une attention positive des autres. C’est un tas de chair et d’os écervelé qui sent très mauvais et il est un résultat clair de la Nécromancie, ce qui est illégal au sein de l'Alliance et à peine toléré au sein de la Horde en raison des besoins des Réprouvés.

Dernier point, il est très mal vu d’avoir une goule invoqué à ses cotés en dehors du combat. Dans les villes, vous pourriez vous faire arrêter pour avoir un mort-vivant, qui sera détruit.


Dernière édition par Glenn Vamsted le Dim 20 Mar - 5:41, édité 1 fois
avatar
Glenn Vamsted

Messages : 107
Date d'inscription : 18/03/2016
Age : 22
Localisation : Nom Ig : Vamsted

Personnage
Nom du personnage: Glenn Vamstead
Classe: Chevalier de la mort
Âge: 31 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Message par Glenn Vamsted le Dim 20 Mar - 3:58

X. Choisir une monture

Le Destrier de la mort d'Achérus est un choix basique, à peu près tout Chevalier de la mort en a un (question standard et tout ça). Une version plus rétro existe comme les Rênes de destrier de la mort.

Les Chevaux squelettes, fournis par les Réprouvés, fonctionnent bien aussi.

Le Palefroi ailé de la Lame d'Ébène est également une option viable, mais prend cependant un peu plus de temps pour obtenir (Représentant de la Lame d’Ébène et 1.000 pièce d’or).

Une Wyrm de givre serait un peu abusif et est certainement pas adapté à un Chevalier de la mort standard. Vous devez également vous demander, comment diable l’avez-vous obtenu IRP ?

Les créatures vivantes peuvent être très énervé par votre présence impie. Il est impossible d'avoir une telle créature comme monture, mais il pourrait être assez gênant, surtout au début quand vous obtenez d'abord comme un chevalier de la mort . En fonction de la personnalité de la monture, il pourrait ne jamais vous accepter comme un cavalier, ou il pourrait vous accepter assez rapidement, ou vous pouvez le forcer à obéir. Forcer la créature à obéir ne fonctionnerait pas si celle ci a une forte volonté, mais vous seriez surpris de voir combien de créatures peuvent êtres dressés : Gryphons, Hipogriffes, Wyvernes...

Pour le reste, les règles IRP pour les montures sont à peu près les mêmes pour les Chevaliers de la mort que pour les autres classes. Les dragons ça le fait pas, Les Palefrois célestes sont rares et ne sont peu domptables, etc. Et assurez-vous que vous avez une raison RP d’avoir la monture, autre que « parce qu'il a l'air cool ».

Comment les autres peuvent réagir

Pour un destrier mort-vivant, il serait compréhensible si ils sont mal à l'aise avec elle. Les montures squelettiques peuvent même être désapprouvée dans les villes, mais je n'ai pas de sources à ce sujet. La logique, cependant, serait le rejet de la nécromancie, au moins dans les villes de l'Alliance.

Les autres montures sont des montures. Les gens réagissent comme ils le feraient autrement. Un cheval est juste un cheval et ils peuvent réfléchir à deux fois en voyant un Orc chevaucher un Faucon-pérégrin, Chevalier de la mort ou pas.


Dernière édition par Glenn Vamsted le Dim 20 Mar - 6:15, édité 2 fois
avatar
Glenn Vamsted

Messages : 107
Date d'inscription : 18/03/2016
Age : 22
Localisation : Nom Ig : Vamsted

Personnage
Nom du personnage: Glenn Vamstead
Classe: Chevalier de la mort
Âge: 31 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Message par Glenn Vamsted le Dim 20 Mar - 4:58

XI. Choisir une arme runique

Ceci mise beaucoup sur vos préférences personnelles sur le style de votre Chevalier de la mort, mais je recommande des armes qui ont l'air «démoniaque» et au moins pratique à l’utilisation.

Il y a une quantité phénoménale d'armes dans World of Warcraft qui semble pas pratique du tout, ou du moins pas pour ce qu'elles sont destinées. Des choses comme le Sancœur reforgée, la Lame de Modgud, la Claymore du gladiateur courroucé, la Faux implacable ou la Lame de malchance. Celles-ci ne sont pas maniable en tant qu’épées, beaucoup d'entre eux donnent l’impression qu’ils vont se coincer sur l’ennemi, ce qui n'est pas le but recherché.

Je propose de s’orienter pour les armes qui ressemblent effectivement à leur type, et chercher des couleurs sombres / bleu ou des détails de crâne / pic à la poignée. De l’équipement comme le Tourment du banni, La Camarde, Armageddon, l'Estramaçon du toucher de la tombe ou le Tranchant dilacérateur.

Mais aussi encore plus simple, comme l'Estramaçon en gangrefer, l'Épée bâtarde en sombracier, l'Épée à deux mains sombrepoil ou certaines lames d’Outreterre comme la Claymore en acier néantin ou la Lame solfurie.

J’aurais pris la Tueuse de l'être sans-vie si elle n’avait pas ces grandes épines sur la lame.

Si vous êtes plus haches, il y'en a beaucoup de très belles de Norfendre disponible, tels que la Hache de guerre dé-ragée, le Fendoir monolithique d'Ingvar, mais aussi la Fendeuse terrestre ou encore la Trollemort reforgée, la Hache chanteguerre des lamentations ou même quelque chose d'aussi bas niveau comme la Ravageuse peut être très bien.

Aussi des choses comme la Lame de guerre de Lantresor ou la très célèbre Déchireuse de l'enfer.

Il y a tellement d'armes dans ce jeu, on peux toujours en énumérer plus pour les Chevaliers de la Mort, mais nous espérons que cette liste peut vous aider à démarrer.
avatar
Glenn Vamsted

Messages : 107
Date d'inscription : 18/03/2016
Age : 22
Localisation : Nom Ig : Vamsted

Personnage
Nom du personnage: Glenn Vamstead
Classe: Chevalier de la mort
Âge: 31 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tutoriel RP] Comment RP un Chevalier de la Mort

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum